Groupe 4 : KCNK3, NMDA et les voies de signalisation des canaux ioniques

Fabrice Antigny et Sylvia Cohen-Kaminsky

La physiopathologie de l’HTAP implique le remodelage des artères pulmonaires et du cœur droit. Les fonctions des cellules vasculaires pulmonaires et des cellules ventriculaires cardiaques droites sont régulées par  de nombreux canaux ioniques. Nous étudions différentes familles multigéniques de canaux ioniques (K+, Ca2+et Cl),leurs mécanismes de régulation et leurs fonctions au niveau vasculaire pulmonaire et cardiaque,  afin de comprendre leur implication dans la physiopathologie de l’HTAP, et d’explorer leur potentiel en tant que nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement de l’HTAP. 

Travaux en cours dans le groupe

Notre groupe étudie les conséquences cellulaires et moléculaires des dysfonctionnements de KCNK3, ABCC8, CFTR, des canaux calciques SOC, et NMDAR dans le développement de l'HTAP, afin d’en explorer le potentiel thérapeutique dans l’HTAP Nous caractérisons les rôles respectifs de ces différents canaux et leurs interactions dans le système vasculaire pulmonaire (contraction/ relaxation, prolifération/apoptose, migration cellulaire) ainsi que leur implication dans la dysfonction du ventricule droit observée dans l’HTAP.

 

Les OBJECTIFS du groupe visent donc à :


(1) Décrypter l'implication de KCNK3 dans la physiopathologie des HTAP et identifier une approchethérapeutique ciblant KCNK3 (https://anr.fr/Projet-ANR-18-CE14-0023)

Investigateur principal : Fabrice Antigny

Chercheur impliqués : Hélène Le Ribeuz,  Véronique Capuano, Angèle Boet, Catherine Rucker-Martin

Collaborateurs internes : David Montani, Maria-Rosa Gighna, Frédéric Perros, Sylvia Cohen-Kaminsky

Collaborateurs externes: Alexandre Hinzpeter (INSERM U1151), Boris Manoury (INSERM U1180)

(2) Comprendre l'implication d'ABCC8/Kir6.2 dans la physiopathologie de l’HTAP et déterminer si ces canaux ABCC8 / Kir6.2 pourraient être une cible thérapeutique potentielle

Investigateur principal : Fabrice Antigny

Chercheurs impliqués : Hélène Le Ribeuz, Véronique Capuano, Angèle Boet

Collaborateurs internes : David Montani, Maria-Rosa Gighna

Collaborateurs externes : Wendy Cheng (Université de Colombia USA)

(3) Déchiffrer le rôle des canaux Ca2+SOC dans la physiopathologie des HTAP, et développer une thérapie multicellulaire ciblant les SOC

Investigateur principaux : Fabrice Antigny et Véronique Capuano

Chercheurs impliqués :  Angèle Boet

Collaborateurs internes : David Montani, Barbara Girerd, Sylvia Cohen-Kaminsky

Collaborateurs externes : Jessica Sabourin (INSERM U1180), Maud Freiden (Université de Genève), Claude Férec et Emmanuel Masson (INSERM U1078), Plateforme de transgénèse de l’université de Nantes (Ignacio Anegon)

(4) Comprendre le rôle du canal CFTR dans le développement de l’HTAP

Investigateur principaaux : Fabrice Antigny, David Montani

Chercheurs impliqués : Hélène LeRibeuz, Catherine Rucker-Martin,

Collaborateurs internes : Frédéric Perros, Olaf Mercier, Maria-Rosa Gighna

Collaborateurs externes : Frédéric Becq (Université de Poitiers), Clémence Martin et Pierre-Régis Burgel (Institut Cochin), Boris Manoury (INSERM U1180), Isabelle Sermet et Charles-Henry Cottart (INSERM U1151)

(5) Etudier l'impact de la signalisation de  liée àICaT sur l'apparition et la progression de l'HTAP dans des modèles expérimentaux

Investigateur principal : Véronique Capuano

Chercheurs impliqués : , Fabrice Antigny

Collaborateurs internes : Frédéric Perros, David Montani

 

(6) Explorer le rôle du NMDAR dans la physiopathologie des HTAP, son implication génétique dans l’HTAP, son « cross-talk » avec les voies de GCN2, KCNK3 et des canaux SOC,  et son potentiel en tant que nouvelle cible thérapeutique dans les HTAP, en particulier dans des sous-groupes comme la maladie veno-occlusive

Investigateur principal : Sylvia Cohen-Kaminsky

Chercheurs impliqués : Firmin Akoumia

Collaborateurs internes: David Montani, Barbara Girerd, Frederic Perros, Fabrice Antigny

Collaborateurs externes: Nick Morrell, Stefen Graaf (University of Cambridge, UK), Florent Soubrier, Melanie Eyries (INSERM UMR S1166)

 

(7) Développer les antagonistes NMDAR périphériques en tant qu'outils thérapeutiques pour le traitement des HTAP (NUTS-Mat SATT Paris Saclay, https://satt-paris-saclay.fr/vitrine-technologique/nuts-mat/)

Investigateur principal : Sylvia Cohen-Kaminsky

Chercheurs impliqués : Firmin Akoumia

Collaborateurs internes : Frederic Perros, David Montani

Collaborateurs externes : Mouad Alami (BioCis, CNRS UMR 8076), Alain Pruvost (LEMM, SMArt-MS, CEA)

 

 (8) Etudier l'impact du microbiote pulmonaire dans le remodelage vasculaire et l'HTAP, en se concentrant sur ses métabolites susceptibles d'interagir avec les canaux ioniques: potentiel pour des cibles biothérapeutiques innovantes (ANR LUMI, https://anr.fr/Projet-ANR-18-CE14-0043)

                        Investigateur principal : Sylvia Cohen-Kaminsky

Chercheurs impliqués : Firmin Akoumia, Sofiane Rimani

Collaborateurs internes : Frederic Perros, Fabrice Antigny

Collaborateurs externes : Genevieve Hery-Arnaud (INSERM UMR_S 1078, UBO), Nicolas Lapaque (MICALIS, INRA)